Ciné Awards de la semaine #1 2014

Aujourd'hui , j'ouvre une nouvelle rubrique dédiée au cinéma. Je suis une grande fan de cinéma et je passe de nombreuses heures par mois dans les salles obscures. Ciné awards sera l'occasion de vous dévoiler mes coups de coeur cinématographiques chaque semaine. 


Pour commencer cette première semaine 2014 : Voici mon premier ciné awards :


Ciné Awards 3 :


21054736_20131122111200927.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 Jamais le premier soir 


Mon avis : J'adore les actrices séparément. Elles sont réunies dans un même film qui raconte l'histoire de trois filles en mal d'amour. Certaines jeux de mots sont bien trouvés, le film mêle humour et émotions à la française. On va le voir seul ou entre amies. On prend quelques mouchoirs si on est une ultra-romantique.




 

Ciné Awards 2 :


La vie rêvée de Walter Mitty 


21061685_20131128104756505.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx


Mon avis : Ben Stiller est un doux rêveur qui se rend compte qu'il n'y a pas grand chose d'excitant dans sa vie et que cette dernière ne sera pas excitante pour Cheryl , la femme qu'il convoite. C'est un film surréaliste, qui nous fait voyager dans des paysages fabuleux. La place du rêve , de la possibilité du tout est mise en avant. Il ne suffit pas de rêver sa vie mais de vivre ses rêves. 




 

Ciné Awards 1 :


Yves Saint Laurent :


245119.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx


 Mon avis : Pierre Niney réalise une sacrée performance artistique en incarnant le célèbre créateur. Il adopte , la voix , la gestuelle, l'attitude de ce maître de la mode. On y découvre un homme envahi de ses doutes , ses angoisses, sa nervosité. Il va trouver dans les sorties nocturnes et amicales , un échappatoire à ses peurs. Guillaume Gallienne est son mentor , son confident , son pilier. La scène du premier défilé d'YSL est émouvante empreinte à beaucoup de patience et de créativité. 




Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Le Bonheur de Commenter

Professional Blog Designs by Laquotidiennedele